Comment bien choisir ses palmes de snorkeling ?

Publié le : 16 mars 20223 mins de lecture

Le snorkeling est apparu dans les années 1940, et le concept est simple, il s’agit de nager avec un minimum d’équipement pour explorer le fond de l’océan. La nage peut s’effectuer en surface ou lors de courtes plongées en apnée pour s’approcher au plus près de certaines espèces marines. L’avantage du snorkeling est qu’il permet au plus grand nombre de pratiquer. La seule priorité est bien sûr de savoir nager, pas de devenir champion de natation.

L’équipement du snorkeling

Ici, le snorkeling est connu pour sa simplicité. Contrairement à la plongée sous-marine avec du matériel lourd et coûteux, l’investissement est minime. Pour le pratiquer, il faut s’équiper d’un masque de plongée pour avoir une bonne vision sous-marine et d’un tuba permettant de respirer sans retirer la tête de l’eau. Cela permet de profiter pleinement du spectacle sous-marin qui se déroule sous les yeux des randonneurs aquatiques. Enfin, les palmes sont fortement recommandées pour le confort de nage. Lorsque les eaux ne sont pas particulièrement chaudes ou que les randonneurs aquatiques ont été submergés pendant de longues périodes, une combinaison est la bienvenue pour se protéger du froid.

Comment choisir les palmes de snorkeling ?

Les palmes pleines offrent une bonne adhérence au pied et peuvent être utilisées pieds nus ou en chaussons. Elles s’enfilent rapidement, il suffit de les mouiller et de les glisser. En général, les palmes chaussantes ont des pales plus petites que les palmes réglables et ne sont donc pas aussi puissantes que ces dernières, mais il y a des exceptions. Elles sont préférables pour les plonger dans des eaux plus chaudes depuis le bateau. Palmes réglables ouvertes au talon, nécessitant toujours des tongs ou des rock boots. Elles sont très faciles à mettre et à enlever dans toutes les conditions. Un autre avantage des palmes réglables associées aux chaussons rock se révèle très vite, lorsque vous plongez du bord, il faut porter son matériel en marchant sur les rochers jusqu’au décollage. Ce type de palme est utilisé par la plupart des plongeurs loisirs et est presque exclusivement utilisé par les plongeurs en teck, car il peut être utilisé dans toutes les conditions, y compris en eau chaude.

Les différents types de voilure

En réalité, plus les palmes sont longues et rigides, plus elles ont de puissance, mais d’un autre côté, elles sollicitent également plus votre système musculaire. Elles ont besoin de bonnes compétences de frappe. Si ce n’est pas votre cas, l’équipement rigide peut être difficile à utiliser. À l’inverse, si vos jambes ont une bonne force musculaire, des palmes souples vous donneront l’impression de pédaler sans avancer. À l’heure actuelle, il existe trois principaux types de profils aérodynamiques : le profil aérodynamique à déformation latérale, le profil aérodynamique à déformation longitudinale et le profil aérodynamique divisé.

Plan du site